Fonds activistes & RSE : deux approches antinomiques ?

Les fonds activistes, et plus largement l’activisme actionnarial, poursuivent leur développement, notamment en France. 

Notre réunion, après avoir dressé un état des lieux des pratiques, a tenté de répondre aux questions suivantes :

- Quelles sont les raisons à l'origine du développement des fonds activistes ? En quoi sont-elles différentes de celles des actionnaires « traditionnels » ?

- Parmi ces raisons, quelle est la place de la RSE ?

- Cette dernière est-elle une porte d’entrée possible pour les activistes ou au contraire un rempart ? A quelles conditions ?

- Faut-il mieux encadrer l’activité des fonds activistes ?

- Quelles recommandations peut-on adresser aux entreprises pour les aider à faire face ? 

Le replay est disponible ici.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Anne-Sophie d'Andlau, Associée gérante et co-fondatrice de CIAM ;

- Antoine Brocas, Secrétaire du Conseil/ Directeur des affaires Corporate chez Pernod Ricard ;

Rodolphe Durand, Professeur à HEC Paris, Fondateur et directeur du Society and Organizations (SnO) institut ;

François Funck-Brentano, Associé-Gérant chez Lazard ;

Florence Priouret, Directrice de la Division Emetteurs à l'Autorité des marchés financiers (AMF).



Contact :

Anne-Sixtine Enjalbert : anne-sixtine.enjalbert@orse.org