Webinaire session de rattrapage ECOTAF

mardi 19 mars 2024
13h30 - 15h00


-

Chargé·e de mission
Lydie Recorbet -
lydie.recorbet@orse.org

Publié le 09/02/2024

Session de rattrapage de présentation de l'étude ECOTAF



Entre impératif de transition et quête de sens au travail, la mobilisation écologique des salariés s’affirme aujourd’hui comme une force majeure de transformation des entreprises. L’étude sociologique #ECOTAF dont l'Orse est partenaire, a exploré un panorama de dispositifs de mobilisation et enquêté sur leurs effets au sein d’une douzaine d’entreprises. 

Comment les salariés s’engagent concrètement pour la transition écologique au sein de leur entreprise ? 

De quelle manière les responsables RSE peuvent-ils susciter et s’appuyer sur cette mobilisation ? 

Quels sont les dispositifs de mobilisation qui se développent aujourd’hui ? Comment fonctionnent-ils ? Et comment s’articulent-ils avec les actions RSE ?

Jusqu’où cette révolution de “la RSE par le bas” est-elle en mesure de transformer l’organisation et la stratégie des entreprises pour les aligner avec les objectifs de neutralité carbone ?  

Ce sont quelques-unes des questions auxquelles l’étude #ECOTAF a cherché à répondre et que nous aborderons avec les acteurs de ce phénomène. 


Programme :

(Le programme détaillé et les informations pratiques vous seront communiquées ultérieurement.)


Niveau* : Débutant


Inscriptions :  ici 


Un évènement en distanciel uniquement, organisé en partenariat avec

l’ADEME (Agence de la transition écologique), 

l’ORSE (Observatoire de la Responsabilité Sociétale des Entreprises), 

le C3D (Collège des Directeurs du Développement Durable), 

EPE (Entreprises pour l’environnement) 

et A4MT (Action for Market Transformation). 

 

Contact : lydie.recorbet@orse.org 



*Les niveaux sont indiqués à titre informatif mais ne constituent en aucun cas un filtre à l’inscription. Tous les profils sont les bienvenus.

Débutant : accessible à tous ; intermédiaire : la maîtrise des bases est souhaitable, expert : une connaissance approfondie du sujet est préférable.