Nos publications

2014 - Valorisation des compétences dans le cadre d'activités syndicales et de bénévolat associatif
Depuis sa création en 2000, l'ORSE n'a cessé de mettre en avant le concept de citoyenneté d'entreprise.
Les entreprises ne peuvent s'inscrire dans une démarche de développement durable que si elles associent pleinement leurs parties prenantes, principalement les salariés et leurs représentants.

En 2009, dans le cadre d'une conférence au CESE, l'ORSE avait rendu publique une étude ayant pour thème « la responsabilité sociétale des entreprises : un levier de transformation du dialogue social ».
Cette étude mettait en avant la nécessité de valoriser l'engagement des militants par une reconnaissance des parcours syndicaux.

Les différents acteurs, issus aussi bien du monde patronal, syndical, associatif et public avaient fait le constat de la nécessité de s'interroger à nouveau sur les différentes pratiques d'engagement citoyen.

Le gouvernement l'a récemment rappelé dans le cadre d'un document d'orientation publié en juillet 2014 adressé aux partenaires sociaux, en traitant de la question suivante « comment favoriser des parcours syndicaux valorisants et fluides pour les représentants des salariés ? ».

L'ORSE a cherché à y répondre par un état des lieux des différentes pratiques initiées par les acteurs eux-mêmes dans leur diversité :
-    les entreprises
-    les organisations syndicales de salariés
-    le secteur associatif
-    les universités.

L'originalité de cette étude tient au fait que l'ORSE a souhaité croiser dans un même cadre des pratiques innovantes associant les différents acteurs.

Lors des différents contacts pris par l'ORSE avec les acteurs cités dans l'étude, une demande s'est exprimée d'un partage des bonnes pratiques autour des questions de reconnaissance et de valorisation de l'engagement militant.

Avant d'être un enjeu financier ou juridique, la question de l'engagement associatif et/ou syndical est avant tout un enjeu culturel : parvenir à mettre en débat le fait que s'engager et militer dans son entreprise comme dans la vie publique profite à tous, aussi bien aux salariés, aux entreprises qu'à la société dans son ensemble.

 Valorisation des compétences - part. 1 (1 Mo)
 Valorisation des compétences - part. 2 annexes (8 Mo)
 Synthèse (287 Ko)
 Communiqué de presse (242 Ko)
Aucune reproduction, même partielle, autre que l'une de celles prévues à l'article L 122-5 du Code de la Propriété intellectuelle ne peut être faite de ce document sans l'autorisation expresse de l'ORSE