L'Orse au salon Produrable le 14 et 15 mars 2017 au Palais des Congrès

Quand les entreprises s'engagent pour faire avancer le droit des femmes, partout dans le monde

Conférence Orse à Produrable - Palais des congrès, porte Maillot - le 14 mars 2016 de 16h30 à 17h15

Le travail est en enjeu clé dans la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Où qu’elles soient dans le monde, il permet aux femmes de participer à la vie économique mais aussi sociale de leur pays , de leur communauté.

Il est un moyen pour elles d’améliorer leur qualité de vie, celle de leur famille, d’être indépendantes et de s’épanouir, tout simplement.

L’Onu en créant UN Women a reconnu les capacités d’autonomisation – d’ « empowerment »  - auxquelles peuvent prétendre toutes les femmes au travers de 7 principes que sont les WEP’s (Women Empowerment Principles) et qui sont une trame, un cadre d’action pour guider les entreprises.

Car pour faire valoir ce droit des femmes, les entreprises sont un acteur incontournable et lutter contre les discriminations dont elles sont victimes est d’autant moins facile que les contextes culturels, politiques, législatifs diffèrent d’un pays à un autre et que de grandes disparités peuvent exister entre les différentes régions d’implantation d’une même entreprise.

Sans compter celles dans lesquelles se situent les partenaires commerciaux, fournisseurs, sous-traitants de l’entreprise...

Pourtant, elles sont de plus en plus nombreuses à avoir pris conscience des efforts qui doivent être fournis en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, efforts qu’elles inscrivent dans une démarche plus large de responsabilité sociale et sociétale (RSE).

Aussi se soucient-elles de ce que les femmes aient le même accès au travail que les hommes et ce, quelles que soient les implantations de l’entreprises dans le monde. Elles œuvrent à améliorer leurs conditions de travail et à ce que les femmes puissent bénéficier d’un traitement égal aux hommes.

Pour illustrer ces actions, Barbara Leveel (BNP Paribas), Isabelle Michel Magyar (Schneider Electric), aux côtés de Pascale Bracq (ONU Femmes France), viendront témoigner de l’expérience et des engagements de leurs entreprises